Les aut.rice.eurs

Jérôme baco

Jérôme Baco est artiste visuel, auteur et éditeur indépendant. Au cœur de son travail, il y a une profonde fascination pour l’être humain, entier, sans artifice. Terreau fertile, ressource inépuisable, et toujours surprenante, celui-ci alimente un travail fragmenté — entre propagande et réalisme, entre mots et images, entre époques et lieux — où les fractures délimitent un champ des possibles, une abstraction indistinctement perçue, viscéralement ressentie, irrémédiablement rebelle.

Son livre Invisible (ed. The Publishing Eye) a reçu le Grand prix des éditeurs indépendants 2017 (Independent Publisher Book).

David baudemont

Art-thérapeute et auteur pour la jeunesse, David Baudemont ne s’éloigne pas souvent de l’enfance. Né en France, il émigre dans l’Ouest canadien à l’âge de 29 ans. Il écrit son premier roman avec un groupe d’élèves francophones de 7e et 8e année. Ses ouvrages ont été sélectionnés au Prix Saint-Exupéry – Francophonie 2004 (France) et ont remporté le Prix du livre français de la Saskatchewan en 2004 et 2008. Plus récemment, il se tourne vers le théâtre pour la petite enfance avec Les trois points de Tryo, une pièce jouée en 2017 au festival des Petits Bonheurs de Montréal. Géologue avant de devenir écrivain, il a passé une partie de sa vie professionnelle dans le Grand Nord canadien. Il a écrit Junk City (ed. La Nouvelle Plume) en collaboration avec les élèves de 5e année 2017-18 de l’École canadienne-française de Saskatoon.


charlotte bellière

Charlotte Bellière est autrice d’albums jeunesse.  Elle aime raconter les aventures extraordinaires de personnes ordinaires.  Partir du quotidien, de détails anodins, de personnages secondaires et trouver ce qu’il y a de magique dans les choses simples. Dans son autre vie, Charlotte Bellière est professeure à Molenbeek.  Elle aide des adolescents qui arrivent des quatre coins du monde à découvrir le français et s’acclimater à la Belgique. Il arrive que ses deux passions se croisent. Charlotte Bellière et Ian de Haes ont collaboré sur plusieurs livres, dont Le géant ou l’incroyable aventure des émotions, lauréats du Prix Scam 2019, Et toi, ta famille?, Cette nuit on part en vacances.  Elle a également d’autres projets avec d’autres illustrat.eurs.rice.s dont Bradi et Thomas (Philippe de Kemmeter) ou encore Attends, je vais t’aider avec Orbie. Tout ces albums sont publiés chez Alice éditions.


david bouchard

David Bouchard est né et a grandi dans les Prairies canadiennes. Cet auteur a publié plus de 60 livres à succès, à la fois pour enfants et pour adultes. En 2014, une école à Oshawa en Ontario a été nommée après lui. En 2010, on lui a décerné l’Ordre du Canada. Il habite aujourd’hui en Colombie-Britannique avec sa femme Vicki et leur famille réunie de sept. 

Les livres de David Bouchard ont remporté plusieurs prix littéraires importants, dont le prix du Gouverneur général pour The Song Within My Heart (2004) et le prix de poésie Lee Bennett Hopkins pour Voices from the Wild (1997). Selon un palmarès de la revue canadienne Maclean’s, son ouvrage If You’re not from the Prairie se classe au nombre des vingt grands chefs-d’œuvre littéraires canadiens pour enfants.

Son dernier ouvrage, Les aurores boréales: Le grand spectacle du Corbeau, est paru le 1er mai 2021 aux éditions Vidacom / des Plaines.


gabrielle boulianne-tremblay

Gabrielle Boulianne-Tremblay est écrivaine, comédienne et mannequin, porte-parole d’Interligne. Reconnue pour son rôle dans le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, elle obtient une nomination aux Prix Écrans Canadiens comme meilleure actrice de soutien: une première pour une femme trans au Canada. En 2018 paraît son recueil de poésie Les Secrets de l’origami chez Del Busso Éditeur. Elle fait paraître des textes dans plusieurs revues dont Estuaire et Lettres Québécoises. Son premier roman, La fille d’elle-même, paraît chez Marchand de Feuilles en février 2021. Elle est actuellement en écriture d’un troisième recueil et un deuxième roman en plus de continuer de lutter pour les droits et la dignité des personnes issues de la communauté LGBTQ+.


Ying chen

Ying Chen est née à Shanghai en 1961. Diplômée en langue et littérature françaises de l’Université Fudan (Shanghai), elle s’est installée à Montréal en 1989, où elle a obtenu une maîtrise en création littéraire de l’Université McGill. Elle vit maintenant dans la région de Vancouver. Elle a publié une douzaine de romans, parmi lesquels L’Ingratitude (en lice pour le prix Femina 1995, lauréate du prix Québec-Paris, du Grand Prix des lectrices de Elle Québec, et prix du Gouverneur général), de même que des essais, dont La Lenteur des montagnes (Boréal, 2014). Son précédent roman, Blessures, paru en 2016, aux accents historiques et politiques sur la Chine révolutionnaire et ses liens avec l’Occident, évoquait le destin de Norman Bethune. Rayonnements, est son tout dernier roman, paru en 2020, chez Leméac éditeur.


Michael delisle

Michael Delisle est poète, romancier et nouvelliste. Il est lauréat du prix Émile-Nelligan (Fontainebleau, 1987) et du prix Adrienne-Choquette (Le Sort de Fille, 2005). Il a fait paraître au Boréal Tiroir no 24 (2010; finaliste au Prix des collégiens), Le Feu de mon père (2014; Grand Prix du livre de Montréal), Le Palais de la fatigue (2017; finaliste aux Prix des libraires) et Rien dans le ciel (2021).


Lyne gareau

Lyne Gareau est passionnée de littérature et de langue française, deux assises qui ont orienté sa carrière dans l’enseignement et l’écriture. Née à Montréal, elle s’est installée en Colombie-Britannique en 1979, séduite par la beauté de la côte ouest. Elle y a fait une maîtrise puis a enseigné le français à l’Université Capilano pendant près de 20 ans.

Son tout premier roman grand public, La librairie des insomniaques, a été publié aux Éditions du Blé en 2017. On lui doit également deux ouvrages jeunesse, Isalou (ed. du Blé) et Emily Carr : une artiste dans la forêt (ed. du Pacifique Nord-Ouest) et un recueil, Le Chat Janus (ed. du Blé). Elle met en ce moment les dernières retouches à un « roman-théâtre » qui s’intitule Les Didascalies et dont la parution est prévue pour 2022.

L’autrice partage aujourd’hui sa vie entre Vancouver et l’île Saturna.


Louis hamelin

Né à Grand-Mère en 1959, Louis Hamelin a remporté le Prix du Gouverneur général pour son premier roman, La Rage, en 1989. Il a ensuite fait paraître de nombreux recueils de nouvelles et romans, dont La Constellation du Lynx (Boréal, 2010), qui a reçu le Prix des libraires du Québec et le Prix littéraire des collégiens. En 2020, il publie son neuvième roman, Les Crépuscules de la Yellowstone, et lance une collection de nature writing au Boréal, « L’œil américain », dont il traduit l’un des titres, Les Étés de l’ourse. Il est également chroniqueur au quotidien Le Devoir.


wanda jemly

Wanda Jemly est autrice et conteuse d’origine camerounaise. Elle a passé la majeure partie de sa vie en Suisse, aujourd’hui installée à Vancouver, elle se produit sur diverses scènes sur trois continents. Avec ses livres, ses contes et aujourd’hui sa série télévisée sur TV5 Monde, Wanda Jemly consacre son temps à promouvoir la lecture ainsi qu’à sensibiliser les jeunes aux cultures africaines.


jacqueline landry

Originaire de Saguenay, au Québec, Jacqueline Landry est journaliste et a été chef d’antenne au Téléjournal Colombie-Britannique de Radio-Canada. Elle a vécu dans la région vancouvéroise pendant plus de dix ans et habite aujourd’hui Montréal. Sensible à la détresse des sans-abri et des prostituées qui survivent dans le Down-
town Eastside, elle s’est imprégnée de leur réalité pour écrire la série Le Cri du West Coast Express. Détresse au crépuscule (ed. David) en est le deuxième volet.


j.r. léveillé

Né à Winnipeg, J.R. Léveillé est l’auteur d’une trentaine d’œuvres, en tous genres, saluées par la critique et récompensées par divers prix littéraires, dont le Prix de distinction en arts de la province du Manitoba. Un colloque international sur son œuvre a eu lieu en 2005 et il a été écrivain en résidence à l’Université de Rennes Il en 2009. Son dernier roman, Ganiishomong ou l’extase du temps est paru aux éditions du Blé.

Denis Lord

Né à Québec en 1961, Denis Lord a longtemps fréquenté les cercles du 9e art. Sous le pseudonyme de Rose Beef, il a réalisé l’Anthologie du bédécollage canadien et, avec Denis Rodier, l’Encyclopédie Dekessé. Il a été critique de bande dessinée pour Le Devoir et Ici. Il déménage dans les Cantons-de-l’Est en 1999 et y exerce de petits métiers. Également journaliste, il couvre l’agriculture et les affaires régionales – puis circumpolaires, pendant son séjour de quatre ans dans les Territoires du Nord-Ouest.

Jack est scrap (ed. Prise de Parole) est son premier roman. Un autre, en préparation, abordera notamment la logistique des transports et la théorie des réseaux de Frigyes Karinthy.

Il est le père d’un enfant qui promet. Quoi exactement, ça reste à voir.


micheline marchand

Micheline Marchand habite Lafontaine, son village natal, à 160 km au nord de Toronto. Passionnée d’histoire, petite et grande, elle a publié quatre romans pour jeunes, notamment, Mauvaise mine, qui s’est mérité le prix du livre d’enfant Trillium en 2015. Elle a aussi signé un recueil de nouvelles pour grand public, des textes historiques et des documents pédagogiques. Perdue au bord de la baie d’Hudson, son premier livre aux Éditions David, a remporté le volet jeunesse du Prix Champlain 2021.


danielle s. marcotte

Danielle S. Marcotte a quitté le programme de Maitrise en Histoire de l’Université de Victoria pour travailler pour Radio-Canada à Vancouver en 1974. Animatrice, journaliste et réalisatrice à la radio durant plus de trente ans, elle se consacre maintenant à sa famille, aux voyages, à la lecture et à l’écriture jeunesse. À ce jour, elle a publié huit livres en français et leurs cahiers pédagogiques téléchargeables gratuitement de son site internet. Elle a aussi signé la traduction anglaise de quatre de ces livres. Six autres titres ont été retenus dans les deux langues à ce jour chez différents éditeurs. Après avoir vécu au Québec et dans les Maritimes, elle a choisi d’habiter à Tsawwassen en Colombie-Britannique.

L’hydravion et la caverne mystérieuse est paru aux éditions du Pacifique Nord-Ouest.


meritxell marti & xavier salomo

Meritxell et Xavier sont nés dans la même ville. Elle a étudié en musique et en sciences humaines, et lui, le dessin et l’illustration. Meritxell a été coopérante dans les Andes, près de Cochabamba. Xavier a lancé un fanzine et a produit des courts métrages d’horreur.  S’étant rencontrés par hasard dans une librairie, ils ont décidé de faire un livre pour enfants ensemble. Plus de trente livres plus tard, ils continuent de travailler à quatre mains, partageant leur plaisir avec leurs lecteurs. Sous les vagues (ed. Les 400 Coups) est leur album le plus personnel et le plus ambitieux. Créer et aimer la vie est leur mantra.


shayne michael

Originaire de la Première nation Malécite du Madawaska, au nord-ouest du Nouveau-Brunswick, Shayne Michael n’est pas à moitié Malécite ni à moitié Acadien. Il n’est la moitié de rien. Formé en théâtre et passionné par la danse et le mouvement du corps, il vit à Québec.
Fif et sauvage est publié aux éditions Perce-Neige.


martine noel-maw

D’origine québécoise, Martine Noël-Maw vit en Saskatchewan depuis 1993. Diplômée en littérature de l’Université de Montréal, elle a publié une quinzaine de livres et écrit pour la scène (Will & Ernest, éditions de la nouvelle plume). Ses écrits lui ont valu plusieurs distinctions, dont un SATAward et deux Saskatchewan Book Awards. Elle a été présélectionnée au Prix de la nouvelle Radio-Canada 2016, et finaliste du Prix du récit Radio-Canada 2015. Martine est également traductrice et éditrice.


Karen olsen

Née à Trois-Rivières de mère acadienne et de père norvégien, Karen Olsen vit maintenant à Kelowna, en Colombie-Britannique, où les lacs, les forêts et les montagnes lui rappellent ses origines. Dès l’enfance elle est attirée par les arts qui ont éveillé son imagination et coloré sa vision de l’univers. Après avoir complété une maitrise en pédagogie, elle ajoute une corde à son arc, en faisant deux ans du Bac en beaux-arts. Elle illustre un premier livre intitulé Osemo The Rainbow Zebra, en nomination aux Saskatchewan Book Awards en 2009. Après avoir écrit quatre romans, elle reprend ses pinceaux pour illustrer le récit Le Chêne et le papillon. En 2014 parait un premier roman jeunesse, Élise et Beethoven, aux Éditions David. En 2017, les Éditions David publient La Bonne de Chagall, son premier roman adulte, qui raconte un épisode tragique et peu connu de la vie du grand peintre et passeur de lumière. En 2018 elle écrit La rançon d’Atahualpa pour faire suite aux aventures du trio d’inséparable de son premier roman. Promesse à un jaguar fut lancée aussi en 2018, aux Éditions de la nouvelle plume.

Son dernier roman paraîtra aux éditions David à l’automne 2021.


eric plamondon

Eric Plamondon est un artiste engagé dans le monde des arts du Manitoba et est de cette nouvelle génération des plus prometteuses qui pousse les limites encore plus loin. Inédit (Les éditions du Blé) est sa première pièce.  Artiste métis pluridisciplinaire, il explore l’art queer à travers le médium de l’écriture. La pièce s’inscrit dans l’oralité bilingue où le français et l’anglais s’épousent et se répondent, et donnent voix à ses personnages. L’auteur prête ainsi sa voix à ces communautés minoritaires afin que leurs réalités, leurs préoccupations et leurs défis soient connus d’un plus grand public..


paul roux

Auteur et illustrateur de plus de 200 livres, Paul Roux écrit et dessine depuis toujours. Il collabore régulièrement avec les maisons d’éditions québécoises et canadiennes, dont Héritage Jeunesse, Dominique et Compagnie, Bayard, Bouton d’or Acadie, Vents d’Ouest, Soulières, Les 400 coups, CFORP, Boomerang, Québec Amérique et les éditions Pacifique Nord-Ouest, basées à Vancouver.

Très actif et passionné depuis plus de 30 ans, il a largement contribué à l’éclosion de la bande dessinée, tant en Outaouais qu’au Québec. Depuis la mise sur pied du seul bac en BD au Canada qu’il a contribué à créer, il enseigne à l’École Multidisciplinaire de l’Image (à l’Université du Québec en Outaouais). Il a également fondé et dirigé le Rendez-vous international de la BD de Gatineau pendant 10 ans, de 2000 à 2009. Chroniqueur BD pendant de nombreuses années pour le quotidien LeDroit et la radio de Radio Canada, Paul Roux travaille également avec plusieurs revues et magazines québécois et ontariens, dont Les Débrouillards, Sport Débrouillards, Mon Mag à Moi et Quad9.


michele smolkin

Née à Paris où elle a été formée comme architecte, Michèle Smolkin vit à Vancouver depuis 1983, où elle a été pendant une trentaine d’année et surtout pour Radio-Canada, journaliste culturelle, animatrice, réalisatrice d’émissions et de documentaires, auteure de contes et de dramatiques radiophoniques, puis chef des programmes. Aujourd’hui, elle réalise en indépendante des documentaires sélectionnés dans divers festivals locaux et internationaux. 

Parallèlement, elle travaille depuis trente ans la photographie, le montage/collage et l’écriture.  Elle écrit des articles critiques en arts visuels et est l’auteure de poèmes publiés dans deux livres  d’artistes (photographie et lithographie) Tiebele (2008) et Ndebele (2013). Après C’est encore loin, le bonheur?, publié chez XYZ en 2008, elle a publié en septembre 2018 son deuxième roman Silence, je tombe, chez Linda Leith Editions à Montréal. 

Dans sa pratique artistique, quelque soit le médium, Michèle Smolkin explore la mémoire, l’espace et le temps, et le processus créatif. Elle porte un regard critique sur les relations  humaines, la société et notre impact environnemental, avec humour et poésie